Home :: DerniersChangements :: DerniersCommentaires :: ParametresUtilisateur :: Vous êtes 23.20.13.165

Notes de lecture:

Que sais-je? L’art contemporain, Anne Cauquelin
YannLeGuennec

Dans le « Que sais-je? L’ART CONTEMPORAIN » (PUF, 9eme édition, mai 2009), Anne Cauquelin livre une analyse éclairée et sans concession de l’art contemporain vu comme un système. Avec le passage de la société de consommation à la société de communication, il se caractérise par :

  • un système de liaisons multi-pôles : un réseau,
  • un processus de bouclage, une circularité,
  • des phénomènes de redondance et de saturation,
  • la nomination, ou le fait de nommer permet la différenciation au sein de la redondance et de la saturation,
  • une construction de la réalité, non plus telle que perçue par les sens, mais à travers les productions langagières de ce réseau.

Ces différentes caractéristiques induisent une indifférenciation progressive des rôles dans le système (auteur,critique, collectionneur,…), ainsi qu’un abandon de l’esthétique (comme valeurs relatives à l’œuvre) dans l’art au profit de l’art comme système de communication auto-référentiel. Les démarches de Marcel Duchamp, Andy Warhol et Leo Castelli sont examinées à la lumière de ce prisme analytique.

L’art contemporain ainsi défini n’est pas l’art actuel, lequel combine plus ou moins les caractéristiques de l’art contemporain, et est davantage qualifié de postmoderne. Au sein de cet art actuel radicalement divers et indéterminé, on ne peut que déceler quelques ‘paquets d’expressions’ ou ’séries de positions contrastées’ parmi lesquelles et en ouverture conclusive Anne Cauquelin nous propose ‘l’art numérique’ et ‘un art cognitif’ vus comme de puissants potentiels de réinterrogation et redéfinition de l’art.

OlivierAuber, et anoptique.com sont cité comme ressource pour ce dernier ‘paquet d’expressions’. Gageons qu’un tel feedback sur cette initiative (anoptique.com) à laquelle je participe avec Olivier Auber n’en sortira pas indemne, nous voilà donc embarqués dans l’aventure de l’art cognitif. « Comme il l’a été à la Renaissance, l’art devient une heuristique, une sorte de missile ayant pour tâche d’explorer un continent ». (1)

1. « Que sais-je? L’ART CONTEMPORAIN » , Anne Cauquelin (PUF, 9eme édition, mai 2009), p123

<!--
http://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:QcBsS0koSAUJ:www.yannleguennec.com/blog/tag/art-contemporain/+art+cognitif+le+guennec&cd=1&hl=fr&ct=clnk&gl=fr&client=firefox-a
-->
Il n'y a pas de commentaire sur cette page. [Afficher commentaires/formulaire]