Home :: DerniersChangements :: DerniersCommentaires :: ParametresUtilisateur :: Vous êtes 54.81.139.56
4 décembre 2014

Philippe Quéau (UNESCO) parle d’un « impôt mondial sur l’usage des communs pour financer une allocation universelle ». Ok sur les intentions, mais le terme « impôt » est-il le bon?

http://metaxu.wordpress.com/…/quatre-verites-a-propos-de-l…/

En effet, en dernier ressort, le « commun » n’est-il pas le « code » partagé, à savoir celui de la monnaie même ? Dès lors, créer un impôt sur la monnaie a-t-il vraiment un sens, d’autant que lever cet impôt – si tel était le terme choisi – impliquerait la mise en place d’une structure pyramidale, aussi bien pour sa collecte que pour la redistribution. On serait loin d’un monde où chacun serait considéré comme un pair puisque certains seraient dans la pyramide, et d’autres non.

Une autre voie consiste à inclure l’allocation universelle dans le code même de la monnaie, c’est à dire dans son mécanisme de création. Dès lors, l’usine à gaz de l’impôt telle que nous la connaissons serait parfaitement inutile !

Un modèle théorique de cette solution figure ici :

http://allocation-universelle.net/theorie-relative-monnaie.

Un début d’implémentation est là :

http://forum.ucoin.io/t/v0-9-0-first-proof-of-concept-re…/64

Une fois qu’elle aura fini d’élever les frites belges au Patrimoine Mondial (puis les moules, le couscous et le yakitori…), l’UNESCO pourrait s’intéresser à ce problème, pourquoi pas ?

http://duniter.org

Commentaires
Il n'y a pas de commentaire sur cette page. [Afficher commentaires/formulaire]