Home :: DerniersChangements :: DerniersCommentaires :: ParametresUtilisateur :: Vous êtes 54.82.119.116
Jean-Marc : Sinon, pour Paleo, j’ai envoyé un mail comme promis, et lui en ai parlé rapidement au tel. Mmmmh, il y a fracture numérique pour le moment, mais ça fait des années que je le tire vers. alors… J’y reviendrai.
OA : hihi, pas étonnant!
Jean-Marc : Toujours pour Paleo, je pensais à u truc. La dimension robotique est elle indispensable? Car tu mesures j’en suis sûr les conséquences en termes de compétences nécessaires et de coût.
L’image partagée (genre light façon webcams) et tele-co-travaillée ne pourrait elle pas conserver la dimension éducative et avoir aussi le côté artistique qui t’intéresse dans ce projet?
Juste une question que je me posais et te propose comme ça.
OA : C'est comme si SETI@home balançait sur l'Internet depuis 8 ans des signaux captés dans une foumillière. Héhé, pas si bette, du buzz à pas cher! ;-) Plus sérieusement, une webcam ne peut rien sans robot. Les gravures paléolithiques sont si fines et confuses que même les plus précis des scanner 3D y perdent leur latin. Ca ne sort pas de mon cerveau malade, c'est un constat fait avec les archéologues...
Jean-Marc : Me voilà dé-quéauifié olivier. Ok, j'ai compris je crois ton message. Cela dit, si le projet ne tourne pas autour du décryptage des gravures, mais de ce que l'imagination des tele-acteurs en intuite ou en invente, de ce que les interactions entre tele-acteurs vient produire, des webcams suffiraient je crois. Je sais... Ce n'est plus tout à fait le même projet. Mais il serait peut être plus simple à réaliser d'un point de vue concret et matériel.
yann: je suis assez ok avec JM, si on bosse sur un fac similé, on peut aborder le problème assez simplement comme http://www.x-arn.org/?doc=Gestion+des+Stocks+alpha (on remplace juste les robots par des humains, qui peuvent en plus donner leur avis! ;-)
OA: Ouaip, mais mettre des webcams, c'est facile! D'ailleurs, c'est ce qu'on va faire au Roc-aux-Sorciers. Pas la peine de remuer ciel et terre pour ça! Le projet tourne aussi bien autour du décryptage des gravures (c'est sans doute l'un des seuls moyens pour ça) que des interactions et de l'imaginaire induits chez les contributeurs. Un troisième point et non des moindres est de rapprocher tout-un-chacun de la recherche et la recherche de tout-un-chacun... Je crois sincèrement que placer les gens devant des facs similés dans ce cas, serait se moquer d'eux (d'autant qu'on ne sait pas faire des facs similés de ces gravures...).
Jean-Marc : olivier, vite fait, précision pour ton ami yann, et toi : je ne pensais pas à des fac-similés, mais à des webcams in situ (fixes ou mobiles, pas très important dans le fond du fond). Toujours le matériau original comme support d'actions et interactions donc, mais pas tout l'attirail robotique très cher, demandant des compétences techs pointues, fragile, et lourd du point de vue logistique. a+
Il n'y a pas de commentaire sur cette page. [Afficher commentaires/formulaire]