Home :: DerniersChangements :: DerniersCommentaires :: ParametresUtilisateur :: Vous êtes 34.228.30.69
Partie I - Trois perspectives

Perspective temporelle et cartographie interactive #3

Autres territoires

La " cartographie interactive", qui propose sous une forme ou une autre une interactivité collective immédiate relativement à un référentiel, fonctionne suivant le schéma de perspective temporelle. Elle percute les logiques territoriales et les centres habituels puisqu'elle permet à des groupes répartis d’exister, c’est à dire de se représenter ou d’être représentés à leur insu, indépendamment de leur localisation physique. Mais il faut bien observer qu’elle le fait simplement en attachant le groupe à un nouveau centre, en l'occurrence à un serveur, et donc à une infrastructure matérielle située ici ou ailleurs, sur un autre territoire .

La perspective temporelle produit donc une sorte de déplacement de territoire, et donc une perte d'influence des anciens centres au profit de nouveaux. En matière de cartographie, cette concurrence s'observe dans la bataille que se livrent les GoogleMaps, Live.com, ViaMichelin, Géoportail et beaucoup d'autres, qui luttent pour assurer leur sphère d'influence.

Avec l’irruption de la perspective temporelle, des pans entiers des " industries de l'espace" sont en train de muter en " industries du temps". Selon la conjecture perspectiviste, le succès relatif des uns et des autres sera largement tributaire du caractère «légitime» - ou pas - de la perspective temporelle que ces industries mettent en œuvre, et de leur capacité de mutation en regard d’une troisième perspective: la perspective numérique.

<< Temps subjectif TroisPerspectives Fin des opérateurs >>

Il n'y a pas de commentaire sur cette page. [Afficher commentaires/formulaire]