Home :: DerniersChangements :: DerniersCommentaires :: ParametresUtilisateur :: Vous êtes 3.92.28.84
Revenu universel

 RU

Qu'est-ce que c'est?



VEILLE TWITTER

Importé depuis l'adresse http://tinyurl.com/cbwlgx


VEILLE GOOGLE TRENDS
Importé depuis l'adresse http://www.google.com/trends?q=basic+income%2C+grundeinkommen%2C+Bolsa+Fam%C3%ADlia%2C+Basis+Inkomen%2C+Revenu+d%27existense&ctab=0&geo=all&date=all&sort=0


VEILLE DIIGO



VEILLE FACEBOOK

TUMBLR (recueil de citations en cours de réalisation) http://revenucitoyen.tumblr.com



COMMENTAIRES BLOGS
Commentaire d'OlivierAuber sur:

"La dépression peut être évitée à condition d'agir maintenant", par Jacques Attali, Slate.fr, 8 février 2009.

http://www.slate.fr/story/la-dépression-peut-être-évitée-à-condition-dagir-maintenant

* * *

SUR QUOI FONDER UN ETAT DE DROIT GLOBAL?

Certes, tout est déjà dans la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme: tant de belles idées que l'on est bien en
peine de mettre en pratique...

http://www.un.org/french/aboutun/dudh.htm

Cependant, il me semble qu'à la lumière du développement des réseaux et des codes qui y prolifèrent, on ne pourra pas faire l'économie de revenir sur l'Article III, le plus fondamental, à tout le moins de lui donner une nouvelle portée.

Article III: Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne.

Considérant comme Lessig que le code est devenu un discours performatif qui matérialise une loi.
Considérant selon mes termes, chaque code comme un "code de fuite" d'une "perspective numérique" installant un "régime de légitimité" qui lui est propre. (cf. http://perspective-numerique.net )
Considérant qu'il existe un isomophisme entre les systèmes de création et d'échange de valeurs et les systèmes d'adressage et donc les codes qui les implémentent. (cf. http://perspective-numerique.net/wakka.php?wiki=IriOlivierAuberOct08Video )

Il m'apparaît que cet article III ne peut se traduire pratiquement que par la mise en place d'un "droit à l'existence" fondé sur un code de fuite particulier qui transcenderait tous les autres, établissant une "perspective numérique" couplée avec un système de création de valeur garantissant effectivement ce droit inconditionnel. ( cf. http://fr.wikipedia.org/wiki/Allocation_universelle )

Ce "droit à l'existence" ne peut donc être effectif que dans la mesure où est mis en place un "revenu d'existence" (ou revenu universel) attribué directement de manière inconditionnelle à chaque individu tout au long de sa vie, pourvu bien entendu que les individus puissent attester de leur existence effective, c'est à dire de leur identité et de leur intégrité en tant qu'être vivant indépendamment de toute forme d'activité.

Il va falloir remettre en cause la doxa qui pèse sur nous depuis la sortie du jardin d'Eden, à savoir celle du travail, de la sueur et du labeur que nous nous imposons pour gagner notre vie, faute de quoi seuls les hommes-machines survivront.

C'est une sorte de point aveugle, une idée que l'on ne se s'autorise pas (pas encore) à avoir, y-compris ceux qui font profession de penser la crise, comme vous-même, semble t'il Monsieur Attali.

Vous dites "On ne peut avoir une globalisation du marché, sans globalisation de l'état de droit."

Certes, mais qu'est-ce qui pourrait fonder la légitimité de l'état de droit en question si ce n'est le droit inconditionnel à l'existence de tous et de chacun?

[SUITE]

@Got: Ce que vous dites au sujet des tendances au repli est vrai. Cela s'est déjà produit de manière mécanique à de multiples reprises. Cependant, les circonstances sont cette fois un tout petit peu exceptionnelles, vous en conviendrez... A mon humble avis, il ne va pas se passer longtemps avant que chacun prenne conscience que toutes les tentatives de combattre le tsunami sont parfaitement dérisoires.

Il est temps de construire un radeau de survie globale, et je ne vois pas ce que peut être ce radeau, si ce n'est une nouvelle monnaie planétaire créée de manière souveraine, éditée par les Etats au prorata de leur population respective, directement distribuée à chaque individu de manière inconditionnelle pour assurer sa survie.

Sur la base de ce nouvel ordre monétaire, une nouvelle économie pourra reprendre son essor, respectueuse des Droits de l'Homme, en particulier de la plus fondamentale de ses valeurs: le droit à la vie inconditionnel de tous et de chacun.

Qu'en dit Monsieur Attali?
Combien de temps dureront les illusions sur les effets des bricolages du G20?

/ RevenuUniversel

Discussion à propos du RevenuUniversel

[18:30:43] Olivier Auber a dit : je peux te demander un tuyau?
[18:31:47] maurice ronai a dit : vas y
[18:32:43] Olivier Auber a dit : Qui dans les partis politiques français travaille sérieusement sur l'hypothèse du "revenu d'existence"?
[18:33:04] maurice ronai a dit : Boutin
[18:34:15] Olivier Auber a dit : oui ça je sais, personne d'autre à gauche?
[18:38:01] maurice ronai a dit : La gauche des Verts ... Francine Bavay
[18:38:26] Olivier Auber a dit : je m'étonne que ça ne soit pas dans pgm du NPA. Tu saurais t'expliquer pourquoi?
[18:40:51] maurice ronai a dit : Ils sont pour l'interdiction des licenciements.... Pour le plein emploi
[18:41:04] maurice ronai a dit : Ils défendent des travailleurs
[18:41:16] maurice ronai a dit : les travailleurs
[18:41:22] Olivier Auber a dit : Quelle contradiction?
[18:44:29] Olivier Auber a dit : ils sont assez cons pour véhiculer le même mythe que sarko, c'est ça finalement?
[18:44:40] maurice ronai a dit : Ils voient, comme les communistes et les socialistes, dans le revenu d'existence une forme d'impôt négatif
[18:44:50] maurice ronai a dit : d'inspiration libérale
[18:45:12] maurice ronai a dit : Même moi, je suis indécis
[18:47:11] Olivier Auber a dit : ben pour ma part, je suis assez certain qu'on y coupera pas... et ça me ferait mal que sarko et Boutin et viennent à reculons... Je suis assez sûr qu'un parti de gauche (au hasard le PS) qui enfourcherait cette cause en l'expliquant correctement ... ferait un carton
[18:47:51] Olivier Auber a dit : Mais pour ça faut pas avancer à reculons
[18:48:10] Olivier Auber a dit : et prendre des risques
[18:48:55] maurice ronai a dit : Le PS a perdu une grande part de son électorat populaire (ouvrier) en 2002 a cause du RMI et de la CMU ....
[18:49:36] maurice ronai a dit : L'électorat ouvrier a pensé que Jospin s'occupait plus des exclus que des salariés (et des working poors)
[18:49:49] maurice ronai a dit : En fait, on y va .... mais sans le dire
[18:49:51] Olivier Auber a dit : Ben oui, le RMI, CMU, RSA et consort, c'est ça que j'appelle avancer à reculons
[18:50:02] maurice ronai a dit : et la PPE
[18:50:37] Olivier Auber a dit : il faut prendre maintenant le risque de s'attaquer au mythe sacro-saint du travail!
[18:51:29] Olivier Auber a dit : c'est la seule manière d'être audible face au "travailler + pour gagner +"
[18:51:30] maurice ronai a dit : Au PS, il y avait Utopia ... ils ont rejoint Melenchon
[18:51:57] Olivier Auber a dit : Et Mélenchon, il en dit quoi?
[18:52:13] maurice ronai a dit : A mon avis, il est totalement contre
[18:52:29] maurice ronai a dit : Il etait contre la prime pour l'emploi.....
[18:52:47] maurice ronai a dit : car elle permet aux employeurs de sous-payer les salariés
[18:52:58] Olivier Auber a dit : hum, putain si personne se bouge, on va l'avoir avec Boutin et Sarko!! (après moulte catastrophes)
[18:53:09] maurice ronai a dit : et de développer le temps partiel
[18:53:34] Olivier Auber a dit : à reculons... pour sauver les mythes
[18:55:03] Olivier Auber a dit : yapa moyen de refaire monter cette idée au PS dans la perspective du G20 de fin avril?
[18:55:36] maurice ronai a dit : Sans espoir
[18:55:54] Olivier Auber a dit : la terre est basse
[18:57:28] Olivier Auber a dit : Pourtant tu dis "on y vient" et il dois y en avoir d'autres qui ont ce sentiment, non?
[18:58:21] maurice ronai a dit : On y est : les prestations sociales en France représentent «tout compris» 70% du revenu moyen.
[19:00:57] maurice ronai a dit : Tout le système de protection sociale repose sur des cotisations, du concept même d'assurance sociale (puisque les gens toucheraient leur chèque même si aucun «risque» ne s'est matérialisé).
[19:01:02] Olivier Auber a dit : Oui mais la différence est en terme de contrat social.... L'effet psychologique du "revenu universel", à coût comparable, est à l'opposé de celui de l'assistanat
[19:02:02] maurice ronai a dit : De toute façon, il n'est tenable économiquement que s'il est conditionnel .... sous conditions de ressources et autres
[19:02:19] maurice ronai a dit : ce qui restaure une forme d'assistanat
[19:02:20] Olivier Auber a dit : Mais NON, pas du tout
[19:02:31] maurice ronai a dit : La gauche ne veut pas salarier l'exclusion
[19:02:43] Olivier Auber a dit : ça n'a rien à voir
[19:03:03] Olivier Auber a dit : putain vous êtes dans vos mythes!
[19:03:14] maurice ronai a dit : et chambouler le système de protection sociale ....
[19:03:34] Olivier Auber a dit : Mais il faut le remettre à zéro!
[19:03:41] Olivier Auber a dit : c'est n'importe quoi
[19:04:05] maurice ronai a dit : On n'arrive même pas a réformer la fiscalité ....
[19:04:12] Olivier Auber a dit : c'est pas de la protection sociale, c'est du contrôle social, tu le sais bien!
[19:04:37] maurice ronai a dit : ce n'est pas son inspiration initiale
[19:04:49] Olivier Auber a dit : que cela soit entre les mains de droite ou de la gauche, le résultat est le même
[19:05:17] Olivier Auber a dit : oui peut-être pas l'inspiration mais le résultat délétère est là
[19:05:50] maurice ronai a dit : je ne connais pas grand monde qui est vraiment pour
[19:05:57] maurice ronai a dit : Aigrain est réservé
[19:06:12] Olivier Auber a dit : tu as regardé la page wikipédia ?
[19:06:23] maurice ronai a dit : je la regarde tous les soirs
[19:06:42] Olivier Auber a dit : http://fr.wikipedia.org/wiki/Allocation_universelle
[19:07:04] Olivier Auber a dit : http://www.allocationuniverselle.com/index.htm
[19:07:19] Olivier Auber a dit : http://www.revenudexistence.org/index.htm
[19:09:29] Olivier Auber a dit : il y a quand même des jolis noms cités ça et là (penseurs)... je ne comprends pas qu'un parti sérieux ne regarde pas ça sérieusement
[19:11:30] Olivier Auber a dit : c'est le seul moyen de niquer sarko, voilà.
[19:11:37] maurice ronai a dit : Pour moi, c'est un sujet des années 60 ... je ne pense que toute réflexion programmatique doit désormais être subordonnée a la question environnementale
[19:12:49] maurice ronai a dit : Je ne vois pas grand monde faire le lien entre revenu d'existence et crise environnementale
[19:13:29] Olivier Auber a dit : ouais, ça c'est la mode actuelle sur laquelle tout le monde fait de la surenchère, mais ça aboutit à la guerre de tous contre tous, quelle que soit la manière dont tu prends la chose
[19:15:16] Olivier Auber a dit : les guerres induites par ce genre de politique vont faire des dégâts sur l'environnement bien plus rapidement que la montée des eaux
[19:15:17] maurice ronai a dit : La fiscalité écologique sera le prochain levier pour la redistribution ...
[19:17:37] Olivier Auber a dit : Mais que penses-tu que ces idées font dans la tête des deshérités??? Ca leur dit en filigrane: "vous n'êtes pas les bienvenus sur terre".. et ça ne peut qu'entrainer des pathologies sociales gravissimes
[19:19:29] Olivier Auber a dit : Fonder au contraire le légitimité de la chose publique sur le droit inconditionnel de chacun à l'existence crée une toute autre dynamique, y compris pour lutter contre les pb environnementaux
[19:27:12] maurice ronai a dit : Tres belles simulations ....
[19:27:30] Olivier Auber a dit : beh oui
[19:29:28] maurice ronai a dit : J'ai un truc ... A bientot
[19:29:34] Olivier Auber a dit : A+

Commentaire sur http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=51707

L’idée du Revenu (ou de la l’allocation) Universel(le) n’est pas seulement excellente, c’est à mon humble avis la seule issue possible à la crise singulière que nous vivons actuellement. La seule mesure qui puisse donner une réalité concrète à l’article le plus fondamental de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, à savoir:

Article III: Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne.

Cet article III est évidemment bafoué tous les jours, aussi bien dans les pays du Nord que ceux du Sud, tant la société et les régimes politiques de tous bords sont devenus des menaces pour la vie et l’intégrité des personnes, tant il est vrai que les forces économiques aliés aux gouvernements tendent de plus en plus à organiser une sorte de darwinisme social qui élimine sytématiquement les plus faibles ou ceux qui ne veulent pas endosser le rôle de prédateur.

Plus tôt nous y réfléchirons sérieusement, plus tôt nous nous en sortirons.

CEPENDANT, à mon humble avis toujours, le financement du Revenu Universel n’est pas une question de capitalisation - terme qui n’aura vraisemblement sous peu qu’un sens très relatif - mais simplement une question de souveraineté.

Le système de création de la valeurs est depuis des siècles laissés aux bons soins des banques par le système du crédit, système qui s’apparente globalement à une sorte de chaîne de Ponzi dont Monsieur Madoff n’est finalement que l’un des plus doués serviteurs. Ce système de création de la valeur, sous peine de s’éffondrer totalement, doit laisser une place à un autre système radicalement nouveau, à savoir celui du Revenu Universel.

Les Etats, quand ils seront exsangues, pourront parfaitement décider de manière souveraine d’éditer une monnaie unique, chacun au prorata de leur population respective, qui sera distribuée aux individus sans condition aucune, si ce n’est celle d’attester de leur identité.

Sur cette base, une économie pourra renaître, à laquelle chacun aura naturellement le désir de participer comme il l’entend, pour améliorer son sort bien entendu, mais aussi parce qu’il n’y est pas contraint, qu’il est simplement libre. Ainsi les forces de chacun pourront se mobiliser pour surmonter les défis collectifs qui nous attendent.

A tout considérer, cette version du Revenu Universel n’est pas plus utopique que celle présentée dans cet article. Sans doute la réalité se situera entre les deux formules, et d’autres encore, c’est pourquoi, tous-ceux qui croient en cette idée ont tout à gagner à travailler ensemble.

Un canal Twitter indépendant de toutes les forces politiques et qui n’est contrôlé par personne, est ouvert pour suivre les débats d’idées sur cette question, et cela à l’échelle planétaire:

http://search.twitter.com/sear...

Chacun peut fraire gandir ce débat en publiant de courts messages surhttp://twitter.comen mentionnant simplement le tag #basic_income dans le corps du texte.

Commentaire sur: http://www.slate.fr/story/hollande-crise-guerre-banques-déficits

La crise que nous vivons a été pensée depuis longtemps, entre autres par André Gorz en France, et par Richard C. Cook aux Etats Unis. Les politiques dont êtes Monsieur Hollande font mine de la découvrir...

Les remèdes sont aussi connus aussi depuis belle lurette. LA mesure phare, la seule qui permettra de ramener les confiance et d'établir dans les faits le droit inconditionnel de chacun à l'existence selon les termes de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme, est l'instauration du Revenu Universel. Il s'agit de rompre avec la "fiction du travail" et du plein emploi, fiction entretenue à droite comme à gauche pour conforter les illusions de leur clientèle respective. Il faut revoir de fond en comble le système des aides sociales (RMI, RSA, allocations, chômage, retraite, etc.) dont les coûts de gestion sont astronomiques en regard des montants redistribués, et qui de fait s'apparente à un système de contrôle social, et le remplacer par un Revenu Universel cumulable avec le salaire, suffisant pour assurer le quotidien, versé de manière inconditionnelle à chacun tout au long de sa vie.

Certains imaginent que cela est impossible, ou bien dans un avenir lointain, c'est faux. C'est tout de suite! Nous n'avons plus le choix. Vous n'avez plus le choix.

Le financement du Revenu Universel n’est pas une question de capitalisation - terme qui n’aura vraisemblablement sous peu qu’un sens très relatif - mais simplement une question de souveraineté.

Le système de création de la valeurs est depuis des siècles laissés aux bons soins des banques par le système du crédit, système qui s’apparente globalement à une sorte de chaîne de Ponzi dont Monsieur Madoff n’est finalement que l’un des plus doués serviteurs. Ce système de création de la valeur, sous peine de s’effondrer totalement, doit laisser une place à un autre système radicalement nouveau, à savoir celui du Revenu Universel.

Sur cette base, une économie pourra renaître, à laquelle chacun aura naturellement le désir de participer comme il l’entend, pour améliorer son sort bien entendu, mais aussi parce qu’il n’y est pas contraint, qu’il est simplement libre. Ainsi les forces de chacun pourront se mobiliser pour surmonter les défis collectifs qui nous attendent.

André Gorz : http://www.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/emissions/grain/
Richard C. Cook : http://www.marketoracle.co.uk/Article8673.html

Il n'y a pas de commentaire sur cette page. [Afficher commentaires/formulaire]