Home :: DerniersChangements :: DerniersCommentaires :: ParametresUtilisateur :: Vous êtes 34.228.30.69
Partie II - Trois régimes de légitimité

Cité idéale

Peu après l’invention de la perspective par Filippo Brunelleschi, Leon Battista Alberti et Piero della Franscesca, ont poussé ses principes géométriques dans leurs retranchements. Ils en ont déduit le modèle de la " cité idéale" construit suivant des règles géométriques dites " légitimes".

 cité ideale

La cité idéale (1475), Piero della Francesca. Source: Wikipédia.

Cette sorte de mise en coupe réglée de la représentation qui s’exprime dans la cité idéale constitue un modèle de référence calqué sur nos modes de perception qui agit encore en nous de manière inconsciente. Sans un mot, ce modèle donne à chacun des règles claires pour se situer dans l’espace et dans la durée. Sans grande théorie, il procure à tous un instrument permettant de mesurer en un clin d’œil l'écart entre le schéma idéal et la réalité des usages. Il permet donc aussi d'apprécier les jeux de distorsion que l'on fait subir, tant aux représentations esthétiques, qu’à leurs correspondances sociales et politiques.

En cela, la perspective spatiale et la cartographie physique ont constitué un outil pédagogique puissant ayant contribué à refonder les identités individuelles et collectif collectives issues des codes religieux et des hiérarchies politiques du Moyen Age. Depuis la Renaissance, elles sont acceptées comme la norme de représentation et le cadre implicite de l'action des hommes inscrits dans leur territoire comme de leur souverain local.

La perspective a donc, à la fois, induit, normé et instrumenté, une certaine structure du pouvoir politique. En d'autres termes, les conditions géométriques qui doivent être remplies pour que la perspective soit considérée comme légitime, ont institué un certain régime de légitimité du pouvoir et de la représentation territoriale que l'on peut appeler le " régime de légitimité spatial".

  TroisRegimesDeLegitimite Mécanismes universels >>

Il n'y a pas de commentaire sur cette page. [Afficher commentaires/formulaire]