Home :: DerniersChangements :: DerniersCommentaires :: ParametresUtilisateur :: Vous êtes 34.228.30.69
Partie II - Trois régimes de légitimité
Le régime de légitimité numérique

Prime à l'ouverture

Dans une certaine mesure, l’industrie du téléphone portable et du GPS a déjà avancé vers la deuxième option. Elle applique tant bien que mal les conditions de légitimité numérique en jouant le jeu de la normalisation des protocoles de communication et en proposant des terminaux interopérables qui n’enferment pas (ou pas trop) les utilisateurs chez tel opérateur ou tel fournisseur. De même Microsoft chemine bon gré mal gré vers une certaine ouverture de ses logiciels sous la pression des constructeurs qui préfèrent avoir recours à un code ouvert. Si tel est le cas, ce n’est pas pour des questions commerciales, éthiques ou morales, mais pour toutes ces raisons à la fois, déterminées par une forme naissante de perspective numérique.

La réalité future des interfaces, terminaux portables et autres objets communicants de plus en plus intégrés au corps ne sera probablement jamais aussi tranchée entre le totalitarisme du secret ( biopouvoir) et l’ouverture des codes et des programmes ( Anoptisme).

Ces objets auront probablement un statut intermédiaire, ambivalent et incertain. Néanmoins, une prime décisive de légitimité procédurale serait donnée à ceux qui sauront allier interopérabilité et soucis des biens communs. Ils pourraient ainsi maintenir leur activité sous le regard extrêmement exigeant d’utilisateurs experts, parties prenantes de la conception et du design. Leur légitimité par impartialité se jouerait dans l'universalité de l' accès aux codes, et dans les règles d'accès à l' identité numérique qu'ils contiendraient.

Apple Form Factor Evolution. Source : Apple.

 easyneuf
EasyNeuf, Neuf Cegetel, ordinateur opensource simplifié.

<< Biopouvoir ou Anoptisme TroisRegimesDeLegitimite  


Suite...

Partie III - Perspectives et territoire
Il n'y a pas de commentaire sur cette page. [Afficher commentaires/formulaire]