Home :: DerniersChangements :: DerniersCommentaires :: ParametresUtilisateur :: Vous êtes 34.228.30.69
Partie II - Trois régimes de légitimité

Un modèle agissant

La perspective spatiale de la Renaissance a objectivé un modèle sensible de la relation du temps à l'espace, le support du tableau étant déjà là pour le diffuser.

L’Internet donne à son tour un support totalement nouveau pour l'exercice des mécanismes ancestraux relatifs à l'information et au code. Pour la première fois, ceux-ci peuvent être quantifiés, mesurés, et visualisés. Et ils ne manquent pas d'être aussi instrumentalisés.

Comme l'a fait la perspective spatiale pour le temps et l'espace, les perspectives temporelle et numérique sont susceptibles de fournir à tous des règles simples permettant de se situer dans les processus liés à l'information et au code de façon à pouvoir en évaluer les configurations et retrouver une certaine autonomie par rapport à eux.

Cela passe par la modélisation des cités idéales que ces processus construisent implicitement et qui agissent au niveau de notre inconscient sur la manière dont nous percevons notre monde et dont nous agissons sur lui. Ces nouvelles cités idéales prennent comme modèle celle de la perspective spatiale, mais les régimes de légitimité qui en découlent sont très différents.

<< Mécanismes universels TroisRegimesDeLegitimite Géométrie et politique >>

Il n'y a pas de commentaire sur cette page. [Afficher commentaires/formulaire]