Home :: DerniersChangements :: DerniersCommentaires :: ParametresUtilisateur :: Vous êtes 34.228.30.69
Partie II - Trois régimes de légitimité
Le régime de légitimité numérique

Economie du lien

La traduction de la perspective numérique en terme de légitimité politique est très complexe à imaginer. Cependant, nous pouvons faire l’hypothèse que l’économie précédente fondée sur l’ attention cèderait le pas à une " économie du lien", entre les individus, entre groupes .

La boucle du marché, si on peut encore l'appeler ainsi, pourrait être décrite ainsi: le lien aurait besoin d’interface, l’interface aurait besoin de programmes susceptibles de créer du lien, et ainsi de suite. La production et la consommation de biens matériels ne seraient qu’une conséquence indirecte du fonctionnement de cette boucle.

Dans les perspectives spatiale et temporelle, le pouvoir était concentré aux points de fuite. Dans la perspective numérique, bien que le code de fuite soit un centre immatériel, arbitraire, et insaisissable, le pouvoir se concentrerait aussi sur lui. Mais alors où serait-il? Et bien simplement sur le cadre ouvrant sur la perspective: l' architecture invisible des interfaces et des programmes qui recèlent les codes permettant aux groupes de commuter.

La primauté donnée par la précédente perspective aux centres agrégateurs disparaît donc au profit d’autres acteurs que l'on a appelé les " industries du code" ou les " communautés du code" suivant la manière dont ils se structurent.

<< Condition ontologique TroisRegimesDeLegitimite Un Droit du code >>


RelationshipEconomy
Il n'y a pas de commentaire sur cette page. [Afficher commentaires/formulaire]